Mourir à petit feu

desperate-couple-1-1581591On croit, par moment, qu’il est normal, quand nous vivons des différents et des tensions, d’adopter des comportements qui éloignent l’autre et lui montrent et démontrent notre mécontentement et notre mauvaise humeur. Mais savez-vous exactement ce qu’est l’indifférence et toute l’ampleur et les conséquences de ce comportement et de cette attitude adoptée dans votre vie ?

Pour débuter, l’indifférence est une forme de violence. À mon avis, c’est la forme de violence la plus percutante et la plus frappante pour démontrer à l’autre notre insatisfaction. C’est une violence passive et sournoise qui nous prend par surprise et nous enlève notre capacité de croire en nous et nous fait vivre de nombreux sentiments négatifs pour nous diminuer et nous enlever notre confiance. C’est une violence cruelle et sans merci qui détruit l’autre à petit feu et lui enlève son pouvoir d’être.

Quels sont les motifs qui incitent une personne à faire vivre de l’indifférence à l’autre ?

L’insatisfaction

Pour bien des gens, la communication est manquante et déficiente dans leur vie. Ils utilisent des moyens détournés et sournois pour réussir à obtenir des résultats et faire pression sur les autres pour leur enlever leur confiance par des moyens autres que la communication verbale. Ayant de la difficulté à exprimer clairement ses besoins, la personne prend des façons détournées pour arriver à les faire comprendre. Au lieu de dire à l’autre de manière claire et précise : « Je suis blessée et je me suis sentie de telle ou telle manière dans cette circonstance », ce qui permettrait à l’autre de comprendre et la situation et les échanges seraient claires, elle fait des détours et évite de faire face à la situation. Cette façon d’agir permet à la personne de démontrer son insatisfaction par de l’indifférence pour passer ses messages.

La punition

L’indifférence est aussi utilisée pour punir l’autre, lui démontrer qu’elle n’a pas agi de la bonne manière et qu’elle a été méchante et insuffisante. La punition se fait dans le sens de rendre la personne honteuse de ses actes et de la culpabiliser pour qu’elle regrette et que, par la suite, elle se repente de ses fautes. Cela provient de notre tendre enfance alors que nos parents nous punissaient pour des mauvais gestes, mauvaises paroles, mauvais comportements. En lui faisant vivre de la culpabilité, on indique à l’autre que nous contrôlons la situation et que nous sommes en situation de pouvoir.

La division

Au sein du couple, des familles, des organisations, l’indifférence est souvent utilisée pour mettre à part une personne, pour la mettre en retrait et lui démontrer très clairement qu’elle n’est pas ou n’est plus à sa place. Cette division met la personne en retrait et lui fait vivre de l’isolement. Ce sentir à part et se faire rejeter est pratique courante avec le fait de vivre l’indifférence. On divise pour régner davantage; on exclut pour prendre encore plus de pouvoir.

SignatureSylvieCourchesne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *